La salle de bienSanté

Boire trop d’alcool fait vomir, pourquoi ?

C’était une super soirée en prévision mais après un verre, deux verres, trois verres, tout cet alcool ne vous a pas suffi, insatisfait, vous en reprenez encore.. Voilà maintenant que vous passez votre soirée à tenir votre barbe au pied des toilettes. Pauvres poilus… Savez-vous pourquoi vous en venez à vomir après avoir ingurgité trop d’alcool ?

Alcool quand tu nous tiens… 

Il existe plusieurs types d’alcool, mais il n’existe qu’un seul type que nous pouvons ingérer et qui n’est pas toxique pour l’Homme : l’alcool éthylique. Incolore, volatile et inflammable et mieux connu sous le nom d’éthanol.

L’alcool éthylique possède un effet psychotrope, c’est-à-dire qu’il agit sur le système nerveux au niveau central et peut modifier certains processus physiologiques tels que la perception, la motricité, la sensation…  L’alcool passe directement dans le sang en quelques minutes puis circule dans toute la circulation sanguine et donc, dans tous les organes.

A faible dose, la consommation d’alcool détend ou apporte une sensation d’euphorie. Il permet également à certains d’entre nous d’être plus ouverts et d’oublier leur timidité. A plus fortes doses, la coordination motrice se perd, les réflexes et la vigilance sont très diminués. Une certaine atonie se fait également ressentir, la capacité à parler diminue, le corps est mou, la personne a plus de mal à se déplacer. Des nausées apparaissent et tout cela mène souvent jusqu’au vomissement. Pourquoi donc ? C’est ce que l’on vous explique plus bas !

Pourquoi vomit-on avec un trop-plein d’alcool ?

Lorsque l’on boit trop, il existe un centre du vomissement qui est en réalité un centre de commande situé au niveau du cerveau et plus précisément dans le bulbe rachidien.

L’alcool étant un irritant de la muqueuse, la cause principale du vomissant est dû à son action sur le tube digestif et de l’estomac.
Plus vous allez boire, plus vos muqueuses gastriques seront irritées. L’intensité gastrique dépend donc de la quantité d’alcool que vous buvez ! Les nerfs présents sous les muqueuses vont envoyer des signaux au bulbe rachidien, c’est ce dernier qui commandera si oui ou non vous allez vomir !

Plusieurs étapes mènent au vomissement :

Tout d’abord, vous allez avoir une salivation excessive et des nausées. Suite à cela, des contractions involontaires des intestins vont faire remonter le liquide de l’intestin grêle à l’estomac. Ensuite, un réflexe immédiat se met en place : l’élévation du voile du palais. La glotte se ferme et il y a inhibition de la respiration, ce qui empêche l’expulsion du liquide dans les poumons. Enfin, les muscles abdominaux et le diaphragme vont se contracter ce qui aura pour conséquence de faire remonter le contenu présent dans l’estomac et de l’expulser par la bouche.

Pas besoin de vous rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais implicitement on le fait quand même parce qu’on vous aime les poilus ! 😊
Article précédent

Quand faut-il se raser ? Le soir ou le matin ?

Article suivant

Qu'est-ce qu'un brain freeze (le gel du cerveau) ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *