La salle de bienPoilant !Santé

Pourquoi c’est si dur d’arrêter de fumer ?

Dans notre monde moderne,  on aime nous faire culpabiliser. Le « prendre soin » de soi est devenu important, au point de devenir une obsession de notre société, ce qui est culpabilisant. Chez Big Moustache, on vous a toujours proposé une vision différente, plus décontractée, pour que  la routine du matin puisse devenir un moment agréable et léger. Cependant, s’il y a des choses qu’on ne peut arrêter brutalement, il est quand même bon de les diminuer, pour progressivement les stopper. La cigarette en fait partie !

Si chaque fumeur a son histoire et une relation à la cigarette unique, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas réussir à s’en défaire. Chez certains cela est plus aisé, chez d’autres plus ardu. Mauvaise pour vous, mais aussi pour votre entourage,  néfaste pour vos poumons, vos dents, votre peau, elle équivaudrait à 11 minutes de vie en moins. Aussi, le tabac serait responsable de 33% des cancers chez l’homme. Cela commence à faire beaucoup de points négatifs, vous ne trouvez pas ?

Tout se passe dans la tête

Quoi que vous fassiez, il faut d’abord que vous soyez certain de votre choix. En effet, cela ne pourra jamais fonctionner si dans votre esprit vous n’êtes pas sûr à 100% de votre décision. Une fois cela décrété, il va vous falloir être prêt à affronter les syndromes du manque : mal de tête, stress, faim avec une possible prise de poids… vous aurez des difficultés à vous concentrer, vous aurez peut être même une sensation de vide entre vos mains. Pour garder le cap, pensez à votre décision, aux bénéfices qui vont suivre et accordez vous des moments de pause (plus cigarette mais par exemple thé vert).

Lorsque vous avez décidé d’arrêter, faites le à une date où vous ne croulerez pas sous les projets : calendrier chargé au boulot, vacance courte, etc.

La méthode

Vous avez devant vous plusieurs façons de procéder : l’arrêt brutal, la réduction douce et progressive, avec ou sans substituts nicotiniques – dont certains, comme la cigarette électronique, n’offrent pas encore toutes les garanties en matière de santé.

  • La réduction progressive va consister à retarder l’heure de chacune de vos cigarettes. Le premier café, par exemple, se fera sans cigarette jusqu’à la pause de 10h. Vous pourrez essayer de sauter la cigarette de l’après-midi, pour en griller une à la débauche. En diminuant le nombre de cigarettes après le déjeuner ( cinq, pas plus, est l’idéal), elles seront moins nombreuses à vous manquer. Vous pouvez aussi écraser vos cigarettes avant la fin, sans le remarquer votre dépendance diminuera.
  • Une réduction brutale, exige une détermination sans faille. Votre corps va réagir assez vivement au manque de nicotine. Vous devrez vraiment être dans un cadre vous permettant de pouvoir couper. Chez Big Moustache on déconseille, sauf si vous êtes accompagné par un médecin, un hypnotiseur de l’acupuncture ..

Notre TIP Big Moustache : Occupez-vos mains pendant dix minutes quand votre envie de fumer vous prend ! 

Résister pour vaincre 

Le secret pour parvenir au succès de votre projet tient en 8 lettres : R-E-S-I-S-T-E-R. Vous allez devoir affronter des tempêtes de tentation, que cela soit en soirée, au boulot, en cas de coup dur… Et pourtant, il faudra résister, en vous concentrant, en rentrant en vous même. Pas besoin d’être philosophe pour y parvenir. Après tout lorsque vous preniez des pauses, était-ce pour la pause, prendre l’air ou pour fumer ? Prenez une grande respiration, investissez dans un hand spinner, manger des encas riche en fibres ou des fruits comme la banane.

Le plus difficile, sera surement en soirée ou pendant les apéritifs. Quand on vous tentera, il faudra savoir dire non. Faites attention, plus vous consommerez de l’alcool, plus vous aurez envie de fumer. Il faudra des mois pour que la tentation puisse diminuer et se faire oublier. La pulsion, dites-le vous bien est comparable à un coup de tonnerre, donc laissez passer le grondement en vous en trouvant de quoi vous occuper. Allez danser !

Si rechute il y a, reprenez depuis le début, sans vous torturer pour autant. Il faut bien se dire que nombreux (mêmes les plus grands) sont les hommes à avoir chuté et échoué, notamment pour s’empêcher de s’en griller une.

Le sport que du bon 

Alors d’accord c’est du déjà vu, mais c’est la vérité : le sport est l’allié idéal pour vous remettre en selle et vous aider à vaincre la cigarette. Il vous débarrasse du stress, vous redonne de l’énergie en libérant des bonnes hormones et vous apportera de la bonne fatigue pour mieux dormir. Vos poumons également vous diront merci et cela sera le moment parfait pour coupler arrêt de cigarettes et sport. Vous ne le regretterez pas. Il vous évitera de trop cogiter et donc de penser à l’objet de tout vos désirs. En plus cela sera l’occasion de prendre confiance en vous, de vous sentir plus alerte et davantage léger dans votre corps.

Et surtout, si vous portez la barbe, cesser de fumer sera bénéfique pour vos poils.

En conclusion, c’est une entreprise difficile que de cesser de fumer. On ne perd pas ses mauvaises habitudes facilement. Arrêter, avant 40 ans la cigarette rallonge de 9 ans votre espérance de vie. Alors faites du bien à vos proches, si vous ne le faites pas pour vous, vous pouvez le faire pour ceux que vous aimez.

 

Article précédent

Comment avoir la barbe lisse ?

Article suivant

Poils et soleil, attention aux UV !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *