Barbe et moustacheDu poil et du soin

Comment faire pousser la barbe ?

Vous avez pris la lourde décision de vous faire pousser la barbe ! Si sur le papier cela a l’air simple et sans conséquence, dans la réalité cela peut être un peu plus compliqué que prévu. Ainsi, suivre quelques conseils peut vous rendre un sérieux service et faire la différence. La différence entre une barbe qui pique, vous démange et part dans tous les sens et une barbe qui a de l’allure, soyeuse et toute douce, il n’y a qu’un pas, à condition de respecter quelques commandements.


Les 10 commandements de la barbe Big Moustache

1/ T’affirmer, tu-sauras

En laissant pousser votre toison faciale, préparez-vous à certains commentaires. Surtout au début, où elle risque de manquer de forme et d’épaisseur. Elle peut vite vous donner un air négligé, davantage si vos cheveux (principalement la couronne) ne sont pas coupés de manière assez nette. Ce n’est pas grave, c’est votre choix et l’avis des autres importe peu, si vous faites quelque chose faites le pour vous, pas pour les autres. Alors n’oubliez pas, marchez la tête haute et le torse bombé! 

2/ La patience, tu rechercheras

Pas de secret ! Comme avec beaucoup de choses dans la vie, être patient est indispensable. Vous serez tenté de couper, tailler ou maîtriser votre barbe : non. Pourtant, il faudra se laisser-aller, pour que les poils qui ne poussent pas tous à la même vitesse puissent avoir le temps de s’égaliser. Vous aurez tout loisir d’arranger votre barbe après environ 4 à 6 semaines, quand elle sera bien garnie.

3/ Une alimentation saine tu auras

La vitamine B est une alliée de choix dans votre quête d’une belle barbe. Elle est facile à trouver, présente dans la viande, les poissons, l’avoine ou encore la bière, elle aidera votre poil à pousser plus vite et plus fort. Manger des protéines est une solution à ne pas sous-estimer, elles permettent une croissance accélérée de la barbe et sont très bien adaptées si vous êtes également sportif.

4/ Dormir, tu devras

Le sommeil est essentiel pour bien des choses. Dormir aide les cellules endommagées de la peau à se régénérer d’elles-mêmes et favorise la pousse de la barbe. Il n’y a pas à hésiter, dormir n’a que des avantages

 

5/ Les bons outils tu utiliseras

Sur ce point, on ne transige pas ! Il est primordial de posséder les outils adaptés à l’entretien de votre barbe. Une bonne brosse en poil de sanglier, un peigne de qualité en matière naturelle, sont plus que nécessaires. La brosse permet d’uniformiser les poils de votre toison faciale. Elle adoucit et fait briller le follicule pileux en le domptant la racine. Le peigne deviendra plus adapté quand votre barbe commencera à devenir conséquente. Il permettra de démêler les poils et d’éviter les fourches.

6/ Ta barbe tu laveras

Un shampoing, oui, un shampoing à barbe, c’est mieux ! Un shampoing adapté à la barbe est spécialement formulé pour ne pas assécher les poils. De plus, il permet d’éviter les petites démangeaisons qui pourraient vous faire craquer… Une peau propre facilite la poussée des petits poils et plus simplement, c’est plus hygiénique.

7/ L’hydratation tu pratiqueras

Qui veut porter une barbe ne peut sauter l’étape cruciale de l’hydratation de son poil. Utiliser une huile à barbe pour une barbe courte à moyenne et un baume à barbe pour une barbe moyenne à longue permet au poil de gagner en souplesse, et donc d’éviter de piquer, de gratter et d’être broussailleux. Si vous avez des pellicules, c’est aussi la solution à ce petit problème. Puis, la personne qui partage votre vie sera contente de sentir une bonne odeur dans votre buisson de mâle.

8/ Tailler les contours tu feras

Avoir des contours propres au niveau des joues et du cou, donne immédiatement une impression de netteté. Parce que créer une géométrie avec sa barbe, a pour effet de rendre plus harmonieux votre visage et qui vous rendra séduisant (le secret, c’est la géométrie) 

9/ Le barbier tu appelleras

À partir d’un certain moment, il sera malin de votre part d‘appeler un barbier professionnel. Il saura définir clairement votre ligne de barbe, la mettre en forme et vous conseiller sur les soins adapté à votre toison. Chaque barbe est unique. Avoir le regard d’un expert est toujours un plus. Et découvrir le plaisir d’une tradition qui s’est perdue : le barbier, c’est un vrai bonheur ! 

10/ T’amuser tu pourras

Et oui ! La barbe, c’est avant tout un plaisir. De passer sa main sur celle-ci, de s’étonner de sa moustache. C’est pouvoir se donner un air de gros dur quand on ne l’est pas ou de vieux sage alors qu’on est encore un gamin de 10 ans dans sa tête. Faire des chatouille à l’être aimé également, est assez déroutant au début… On vous laisse être créatif !

 

Alors, c’est parti, vous êtes prêt pour vous lancer dans l’aventure de la barbe ?
Article précédent

La Big Infographie : Les différentes formes de moustache

Article suivant

BIG MOUSTACHE : l'Aventure ne fait que commencer !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *