Poilant !

Je suis brun mais ma barbe est rousse, pourquoi ?

Depuis votre plus jeune âge, vous aviez toujours rêvé de porter la barbe comme votre papa. Très jeune aussi, vous ne pouviez pas vous empêcher de vous moquer du petit roux dans votre classe et aimiez toujours l’appeler « poil de carotte» ! 20 ans plus tard, vous avez compris ce que « la ‘roux’ tourne » signifiez.. Et oui, vous êtes brun, mais votre barbe est rousse ! Vous vous demandez pourquoi ? La réponse juste en dessous :

La roux de la chance !

Non, votre ancien camarade ne vous a pas lancé un sort suite à vos moqueries ou vos mauvaises pensées de jeunesse ! L’explication est tout simplement scientifique et plus particulièrement génétique ! Merci maman, merci papa 🙂

Un fait à savoir est que la couleur des poils, des cheveux ou même de la peau est donnée par ce que l’on appelle la mélanine, produite par les mélanosomes, produits eux-même par des cellules appelées les mélanocytes. Il existe deux sous-groupes de mélanine : l’eumélanine ou encore pigment sombre, qui donne des couleurs allant du noir au brun foncé et la phéomélanine ou pigment clair qui donne, elle, des couleurs allant du rouge au jaune.

En ce qui concerne le pourquoi du comment votre barbe est rousse, et contient donc plus de phéomélanine, il faut regarder au niveau des chromosomes (composés de deux chromatines = un brin de chromosome). Plus particulièrement, au niveau du chromosome 16. En effet, sur ce chromosome existe un gène à caractère récessif, le MC1R qui va déterminer la couleur de vos poils, de vos cheveux et de votre peau. Ce gène à un impact sur la synthèse de l’eumélanine et la phéomélanine.

La génétique fait des merveilles !

Un gène peut exister sous différentes versions appelées allèles. Il existe obligatoirement deux allèles par gène. Voici un exemple qui explique le fait que quelqu’un soit roux ou brun avec une barbe rousse.

Exemple :

En génétique, on utilise les minuscules pour les allèles lorsque ces derniers sont récessifs. A contrario, si l’allèle est dominant ce sera une lettre majuscule. Exemple l’allèle « A » majuscule détermine si l’on est plus ou moins brun et l’allèle « a » minuscule détermine la rousseur.

A = allèle dominant : couleur brune 
a = allèle récessif : couleur rousse

Les parents donneront chacun un allèle à leurs enfants pour le gène MC1R.
Si un des parents possède comme allèles « A » et « a » (le parent est brun) et l’autre « a » et  « A » (le parent est brun), et qu’ils donnent 2 allèles « a », cet enfant sera roux, son taux de phéomélanine est particulièrement très élevé. Mais si un parent donne l’allèle « A » et que l’autre donne l’allèle « a », l’enfant sera brun car l’allèle brun est dominant, mais grâce ou à cause de l’allèle récessif « a » il pourra avoir des poils roux et une barbe rousse (seulement dans le cas où c’est un garçon ou une fille à barbe évidemment !) Dans ce cas précis, l’allèle « a » peut s’exprimer aléatoirement et dans certaines zones seulement. Vous pouvez avoir des poils roux à certains endroits de votre corps et avoir les cheveux bruns ou châtains.

L’intensité de couleur rousse/rouge dépendra ici de la quantité de phéomélanine produite.

Vous n’aimez pas votre belle barbe rousse ? Un conseil, apprenez à l’aimer. Vous ne pourrez pas changer vos gênes. Et entre nous, la différence, c’est ce qui rend les gens beaux, vous ne pensez pas ?
Article précédent

Comment utiliser un shampoing à barbe ?

Article suivant

Comment se raser les parties intimes ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *