Fun FactPoilant !

Le QI : comment l’augmenter ?

Alors comme ça on dit de vous que vous avez un QI d’huître ? Ne vous laissez pas faire ! Vous êtes beau, marrant et surtout intelligent ! Oui, parce que l’intelligence ne se résume pas à faire une équation à 8 inconnues. L’intelligence c’est aussi l’art, la création, la culture, et l’ouverture d’esprit. Bon, s’il vous manque tout ça, pas de panique ! Vous pouvez augmenter votre QI quand bon vous semble avec de nombreux exercices simples et motivants 😊


Tout le monde est stupide, sauf moi*

Qu’est-ce que le Quotient Intellectuel ?

Le QI, raccourci pour Quotient Intellectuel, est défini par une série d’épreuves inscrite dans un manuel. C’est un chiffre qui comme son nom l’indique résulte d’un quotient. Le calcul est fait à partir des résultats obtenus grâce à ces épreuves et de la date de naissance de la personne.

Avoir un QI élevé ne veut pas dire que vous êtes doué dans tout, et inversement avoir un faible QI ne veut pas dire que vous n’êtes pas intelligent. Lorsque vous passez des tests de QI, ce dernier n’évalue qu’un type d’intelligence appelant à notre logique. C’est-à-dire que ces tests ne prennent pas en compte les autres formes d’intelligence, telle que votre créativité de poilu par exemple 😊

Le score du QI reflétant beaucoup les épreuves que nous devons faire face au quotidien, épreuves pour lesquelles nous devons prendre certaines décisions répondant à certaines problématiques de planification, d’organisation ou encore d’élaboration de stratégies, ne peut être une valeur absolue et peut donc fluctuer dans le temps. Le fait que notre cerveau ait une certaine plasticité, ceci nous permet de résoudre ces problèmes et de prendre les meilleures décisions face à ces derniers. C’est grâce à notre globe frontal et préfrontal que nous pouvons faire ces raisonnements logiques.

Comment augmenter son QI ?

Ici, nous n’allons pas simplement vous donner des conseils pour augmenter votre QI même, mais pour augmenter votre intelligence dans un sens global ! Voici comment faire :

Pratiquez une activité physique régulière.

Course à pied, marche, squash, yoga, piscine ? C’est vous qui choisissez ce qui vous convient le mieux. Le sport augmente le niveau d’oxygène dans le sang, renforce vos muscles et vos méninges ! Sachez que plus vous vieillissez et pratiquez une activité physique plus votre QI peut augmenter.

L’activité physique peut déclencher ce qu’on appelle la neurogenèse, c’est-à-dire la création de nouveaux neurones, les cellules de votre cerveau responsables du traitement, de la transmission et de la réception de l’information. En plus de cela, ces nouveaux neurones sont plus grands et ont des dendrites plus longues. C’est une bonne chose, pensent les chercheurs, parce que ces neurones surcomprimés font de meilleurs connecteurs que les autres cellules du cerveau, améliorant des choses comme la mémoire spatiale. L’effet est presque instantané (ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’être un mordu de gym pour en récolter les bénéfices). Une nouvelle étude publiée dans les rapports scientifiques a montré que les cerveaux des sujets créaient de nouveaux neurones en moins d’une semaine après avoir commencé à faire du sport.

Lire un peu tous les jours

Lire tous les jours va stimuler une grosse partie de votre cerveau et vous faire travailler l’esprit et la mémoire. En effet, la lecture nécessite une très grande concentration et cela implique également de retenir beaucoup d’information, les analyser puis les comprendre.

Faites des jeux et de la création

Entrainez-vous à jouer. Faites des jeux de mémoire et remplissez des cases de Sudoku. Ce dernier jeu est très efficace pour augmenter votre QI 😉

Invitez votre esprit à la création. Dessinez, peignez, construisez, modelez, photographiez. Peu importe, la seule chose c’est que vous devez créer ! Vous n’avez pas besoin d’être un artiste pour tout ça, bien au contraire. Ceci vous permettra de vous ouvrir à d’autres horizons et d’ouvrir d’autres portes dans votre cerveau qui va, lui, multiplier les nouvelles connexions entre vos nouveaux neurones !

Changez vos habitudes

Rien de mieux que de changez ses habitudes et ceci même pour votre cerveau. Vous êtes gaucher ou droitier ? Forcez vous maintenant à utiliser la main que vous utilisez le moins pour cuisiner, se brosser les dents, se peigner la barbe et les cheveux… Trouvez toutes les choses faisables que vous ne faites pas habituellement, et faites-les ! Vous établirez aussi ici de nouvelles connexions neuronales. Votre cerveau apprend de nouvelles choses, il est donc stimulé par tous ces petits changements bénéfiques.

Respirez, méditez !

Si vous débutez la méditation, commencez par 10 à 15 mn par jour puis augmentez de 5mn lorsque vous en ressentirez l’envie et le besoin de le faire. Le mieux pour méditer est de le faire avant de se coucher, le matin au réveil ou juste après une activité physique.

La méditation vous permettra d’augmenter vos capacités de concentration, votre mémoire ainsi que votre patience et vous apportera énormément de détente.

Installez vous confortablement assis ou coucher, dans un endroit qui vous convient le mieux. Fermez les yeux et respirez profondément en vous concentrant sur votre respiration. Il se peut que vous ayez des pensées, des bruits extérieurs venant parasiter votre concentration. Ignorez-les et vous verrez qu’au fur et à mesure des jours ils disparaîtront. Ainsi, inspirez pendant 5 secondes, puis expirez pendant 7 secondes. Prenez conscience de vos parties du corps, passez vous au rayon X des pieds à la tête petit à petit, puis reconcentrez vous sur votre respiration.

La respiration est un réflexe naturel chez l’homme. Nous n’avons limite plus conscience que nous respirons et généralement nous le faisons mal tandis qu’il est essentiel de savoir respirer pour bien nourrir notre corps et notre cerveau des gaz dont ils ont besoin.

Faites de nouvelles choses

Elargissez vos horizons, votre savoir, vos connaissances en faisant de nouvelles choses. Faites de nouvelles expériences, explorez l’inexploré !

Lorsque vous répétez les mêmes choses au quotidien, que vous rentrez dans une routine que ce soit dans votre travail ou dans votre vie personnelle, au niveau des gestes, des faits, des paroles que vous vous dites à vous-même ou aux autres, votre cerveau sait d’avance ce que vous allez faire. Il n’y a plus de surprise pour lui, plus rien à travailler, plus de stimulation. Il est en pilote automatique.
Les nouvelles expériences vont permettre de mettre en alerte votre cerveau, l’initier au changement, le stimuler ! Allez visitez des monuments, découvrez de nouveaux endroits, allez au théâtre. Faites les choses différemment, votre cerveau n’en sera plus que ravi 😊

Augmentez la vitamine B

La vitamine B, est aussi bonne pour votre barbe que pour votre cerveau. Elle augmente l’afflux du sang vers vos méninges et donc l’afflux en oxygène, ce dont raffole le cerveau 😊

C’est dans de nombreux aliments que vous pourrez faire le plein de vitamines B (attention à ne pas abuser non plus de trop de vitamine !) : les levures de bière et alimentaire, les graines, les noix, les légumes secs et verts, les fruits et les produits laitiers, les œufs…

 
C’est du génie !*

Sachez tout de même que l’intelligence ne fait pas tout. Prenez soin de vous, de vos poils et des personnes qui vous entourent ! Soyez la meilleure version de vous-même, dans un corps sain et un esprit sain 😉

Article précédent

Comment se raser sans se couper ?

Article suivant

Pourquoi il ne faut jamais retenir ses pets ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *