Poilant !

Pourquoi on aime tant dire des insultes ?

Les gros mots, c’est mal… pourtant on aime quand même les dire. Mais pourquoi au juste ? Peut-être parce que cela nous défoule et nous permet d’extérioriser nos émotions, tout en enfreignant un tabou.

Une transgression langagière 

Pourquoi dit-on gros mots ? C’est assez simple en fait, ce sont des mots qui évoquent le plus généralement des tabous propres à une culture. Dès lors, ces mots viennent transgresser la norme linguistique, puisqu’il sont chargés d’une valeur négative. Or, la production linguistique d’un peuple est assujettie au contrôle du pouvoir et des institutions. De ce fait, selon le contexte un mot peut devenir « gros ». En Italie, par exemple, blasphémer sera davantage perçu comme une insulte sérieuse du fait de l’omniprésence de l’Eglise dans la culture transalpine.

Un vocabulaire fourni en insultes, une preuve d’intelligence  

Dans la revue scientifique Language Sciences deux chercheurs américains ont en effet démontré que la vulgarité n’était pas nécessairement un signe de pauvreté linguistique. William Labov avait lui aussi constaté que chez les jeunes afro-américains parlant le vernaculaire (langue d’une communauté) se trouvait en réalité une grande richesse linguistique. Ainsi, les personnes possédant tout un jargon d’insultes, disposent potentiellement de plus de mots et d’un imaginaire linguistique plus vaste.

« un lexique de gros mots volumineux peut être considéré comme un indicateur de capacités verbales plutôt que comme un manière de masquer ses lacunes »

Ce que conclut les chercheurs, c’est que ces « gros mots » ne sont en fait que des mots comme les autres. Ils sont simplement marqués du sceau du tabou, ce qui fait qu’ils contrastent plus dans la production discursive d’un individu. Après tout, si le Capitaine Haddock est un des personnages les plus marquant de l’oeuvre d’Hergé, c’est bien parce qu’il dispose d’une gouaille haute en couleur.

  

Article précédent

Big top 5 des pubs de rasoirs avec des stars

Article suivant

Quel genre de super-héros êtes-vous ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *